Quintessence

La voyance est elle légale en france ?

Plusieurs clichés sur le statut des voyants, on peut retrouver un tas de propos qui nuisent à cette profession magiciens, sorciers, vendeurs d'illusion. Dans la vie certaines personnes ont des dons parfois surnaturels et décident de le mettre au service des autres. En France, c'est la loi régit les métiers lié à la voyance, ce qui est très intéressant, ceci pour éviter de semer la confusion entre ceux qui profitent de la faiblesse des autres et ceux qui le font honnêtement pour gagner leur vie.

La loi et la voyance

Les dons spirituels ne sont pas du domaine de la loi certes, mais c'est la loi qui encadre l'exercice des métiers liés aux dons spirituels. Communément appelé voyance, on retrouve une diversité de voyance. La cartomancie, la numérologie, l'astrologie, la voyance des runes, tous ces métiers sont régis par la loi, par conséquent on peut dire que la voyance en France est légale.

Il est reconnu aux voyants un statut de professionnel, leur donnant le droit de fournir des prestations et d'avoir des clients. La responsabilité civile ou pénale des voyants sont engagés, en cas d'abus, atteinte à la vie privée, abus de confiance, escroquerie, abus de faiblesse. Des sanctions sont prévues même pour la voyance gratuite.

Le statut professionnel des voyants

Un voyant est dans un premier temps un professionnel non salarié et libéral comme un avocat ou un pharmacien. Il peut recourir au régime juridique de l'entrepreneur individuel, ce dernier n'a de compte à rendre à personne, la voyant gère son activité et ses revenus, le régime de la déclaration contrôlée est souvent conseillés, si les gains sont supérieures à 32600 €. La voyance peut aussi s'exercer aussi en société avec l'accord deux ou plusieurs voyants. Constitué généralement sous la forme de SARL, les sociétés de voyance sont à l'impôt sur les sociétés. Bref tout dépend du régime juridique. Les formalités de constitutions d’une société sont simples et les mêmes.